CENTRE DE DOCUMENTATION

PRÉVENTION PLAGIAT

Le plagiat a certes existé de tout temps, mais avec l’avènement d’Internet, des technologies de l’information et de la communication ainsi que la numérisation d’un grand nombre d’oeuvres de toutes provenances, il devient de plus en plus facile d’ « emprunter » des mots bien choisis, de belles phrases, de bonnes idées, des images qui parlent et qui plaisent. Petit cousin du piratage électronique – téléchargement de musique et de films – le plagiat électronique retient beaucoup moins l’attention. Pourtant, il se pratique régulièrement dans le milieu éducatif.¹

COMMISSION DE L’ÉTHIQUE EN SCIENCE ET EN TECHNOLOGIE DU QUÉBEC

Voici tout ce que tu dois savoir pour éviter le plagiat

QU'EST-CE QUE LE PLAGIAT?

Tolérance zéro + zéro

Le plagiat est considéré comme un vol intellectuel, tant au niveau scolaire qu'au niveau civil.

Il est interdit de plagier du texte, des schémas, des figures, des données, des images, des photos, des vidéos, des pages web, du code web, des partitions musicales, des mouvements de danse, etc. sans en mentionner la source.

 

 

LE PLAGIAT SCOLAIRE, C'EST QUOI?
 

CAS 1

«COPIER TEXTUELLEMENT UNE PARTIE DE TEXTE D'UN AUTEUR SANS L'INDIQUER ENTRE GUILLEMETS [OU EN RETRAIT] ET SANS EN MENTIONNER LA SOURCE.» (1)

-> Copier-coller.
-> Copier-coller-modifier.
-> Enregistrer sous

IMPORTANT: INCLUS LES PHOTOGRAPHIES, LES IMAGES, LES SCHÉMAS, LES TABLEAUX, LES FIGURES, ETC. DONT IL FAUT CITER SES SOURCES.

Consigne: Utilisez les guillemets et citez votre source en bas de page. Les crochets [...] servent à ajouter ou enlever de l'information dans la citation.

Exemple de copier-coller avec [ajout] et retrait de mots DANS UNE CITATION[...] :

«Dans le cadre de son plan stratégique 2010-2015 [qui fixe les grandes orientations institutionnelle], le Cégep de St-Félicien s’était donné comme objectif d’assurer le recrutement d’étudiants dans de nouveaux bassins et d’atteindre [...] un effectif étudiant en provenance de l’international de 100 étudiants.

Depuis quelques années, on accueille  plus de 100 étudiants provenant des quatre coins du globe : Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Espagne, États-Unis, France, Guadeloupe, Ile de la Réunion, Martinique, Mexique, Nouvelle-Calédonie, Paraguay, etc. Ces étudiants nous offrent une belle opportunité d’enrichissement et de partage culturel.»1

__________________________ (avec source en bas de page)

1. Cégep de St-Félicien. Présentation du Cégep, [En ligne]. http://www.cegepstfe.ca/fr/page/notre-vision, (Page consultée le 10 avril 2017).

 

CAS 2

«RÉSUMER [OU TRADUIRE] L'IDÉE ORIGINALE D'UN AUTEUR [OU DES DONNÉES] EN L'EXPRIMANT DANS SES PROPRES MOTS SANS EN INDIQUER LA SOURCE.» (2)

-> Résumer un texte, une vidéo, une émission de télévision, une entrevue avec un spécialiste ou un prof, une production numérique ou multimédia.
-> Traduire une production.
-> Phraser des données, tableaux, notions scientifiques, philosophiques, etc.
-> Chiffres, pourcentage, données mathématiques, géographiques, démographiques, touristiques, politiques, financières, environnementales, fauniques, médicales, légales, etc.

NUANCE IMPORTANTE: Le fait de notoriété publique n'est pas du plagiat: «On dit d'un fait qu'il est de notoriété publique lorsqu'il se retrouve dans plusieurs sources d'information différentes et qu'il est susceptible d'être connu d'une grande majorité des gens.» (3)

Par exemple: La terre est ronde, la fête de la Saint-Jean baptiste est le 24 juin, la Deuxième Guerre mondiale a débuté officiellement en 1939, etc. PAS BESOIN DE CITER SES SOURCES DANS CES CAS.

⇒ Consigne: Citez votre source mais sans guillemets.

Exemple de texte résumé (paraphrase sans guillemets) avec indication de la source:

 Le Cégep de Saint-Félicien s'est fixé comme objectif institutionnelle de recruter 100 étudiantes et étudiants en provenance de l'international de 2010 à 2015. Depuis quelques années, la clientèle étudiante provient de différentes parties du globe, principalement de l'Europe, mais aussi des États-Unis et du Mexique. 4

__________________________ (avec source en bas de page)

4. Cégep de St-Félicien. Présentation du Cégep, [En ligne]. http://www.cegepstfe.ca/fr/page/notre-vision  (Page consultée le 10 avril 2017).

 

CAS 3

«RÉUTILISER UN TRAVAIL PRODUIT DANS UN AUTRE COURS OU DANS UNE AUTRE INSTITUTION.» (5)

-> Présenter en totalité ou en partie une production déjà présentée sans indiquer le fait. -> Mention du cours ou du contexte.

CAS 4

«UTILISER LE TRAVAIL D'UNE AUTRE PERSONNE ET LE PRÉSENTER COMME SIEN, ET CE, MÊME SI CETTE PERSONNE A DONNÉ SON ACCORD.» (6)

-> Infraction qui implique deux personnes. -> Possibilité d'une sanction rétroactive lorsque la personne a donné son consentement.

CAS 5

«ACHETER UN TRAVAIL OU SE PROCURER UN TRAVAIL SUR INTERNET OU PAR TOUT AUTRE MOYEN.» (7)

-> Achat de travaux, de renseignements ou de toutes productions sur des sites spécialisés. -> Toute utilisation d'une production de toutes natures sans respect des droits d'auteurs.

 


SANCTIONS EN CAS DE PLAGIAT:

1- La première fois: Zéro (0%) pour le travail.

2- La deuxième fois: Zéro (0%) pour le cours.

3- La troisième fois: Expulsion de l'institution.

 


 
© Source principale de cette page pour l’ensemble des cas cités dans la PIÉA: 
QUÉBEC, Université du Québec à Montréal, Infosphère [En ligne]. http://www.bibliotheques.uqam.ca/InfoSphere/sciences_humaines/module7/citer1.html (page consultée le 3 mai 2012).
 
Autres sources: 
(1) QUÉBEC, CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN, Politique institutionnelle des évaluations des apprentissages (PIÉA), juin 2012, p.4.
(3) QUÉBEC, SERVICE DES BIBLIOTHÈQUES DE L’UQAM [En ligne]. Infosphère : «Pourquoi et quand citer ses sources».
http://www.bibliotheques.uqam.ca/infosphere/fichiers_communs/module7/pourquoi.html (page consultée le 20 mars 2015)

(5) QUÉBEC, CÉGEP DE SAINT-FÉLICIEN. Op.Cit.
(6) Idem.
(7) Idem. 

CITER SES SOURCES

  • Quand vous copiez du texte dans un document écrit ou sur le web, il faut citer ses sources.
  • Dans le cas d'images, de photos, de musique ou de vidéos, il faut citer ses sources si - et seulement si - le contenu est libre de droits.

COMMENT CITER SES SOURCES

Sources Internet ou en ligne

Sources manuscrites

Images et photos

LES DROITS D'AUTEUR DANS GOOGLE IMAGES

Saviez-vous que la plupart des images et photos qu'on retrouve dans les moteurs de recherche (Google Images, Bing, Yahoo, etc.) ne sont pas libres de droits? Si vous téléchargez ces images et que vous les utilisez à des fins de présentation, il y a de bonnes chance que vous soyez en train de violer les droits d'auteur et de commettre un acte illégal.

  • Au niveau civil, vous vous exposez à des poursuites ($)
  • Au niveau académique, vous vous exposez à un échec (0)

UTILISER LES FILTRES ET CITER VOS SOURCES

Le moteur de recherche Google Images permet de télécharger n’importe quelles images qui se trouvent sur le web. Pourtant,  plusieurs d’entre elles ne sont pas libres de droits de réutilisation ou de modification – à des fins commerciales ou non.

Voici la manière de trouver les images et les photos légalement téléchargeables (réutilisables) et la manière obligatoire de citer vos sources dans le cas des images et photos libres de droits sur Google Images.

Explications en vidéo

Durée de la capsule vidéo: 1 min. 25

Explications en capture d'écran

1- Sur la page de Google Images, entrez le mot clef recherché… comme d’habitude.

2- Les images disponibles (sans filtre) s’affichent. Cliquez sur l’onglet OUTILS DE RECHERCHE  dans la barre de menu en haut de la page. À défaut, le menu pointe sur l’onglet Images (sans filtre).

3- Une deuxième barre de menu s’affiche en-dessous de la première. Cliquez sur l’onglet DROITS D’USAGE.

4- Le MENU DÉROULANT suivant s’affiche:

5- Choisissez le filtre qui vous convient. Le filtre le plus courant est la «réutilisation autorisée sans but commercial» et offre plus de choix. Toutefois, vous ne pouvez pas modifier l’image (aucune retouche, aucun découpage, etc.).

6- Cliquez sur l’image qui vous convient. Une fenêtre similaire à celle-ci s’affiche.

Exemple:

7- Clic droit de la souris ENREGISTRER SOUS sur l’image pour la télécharger dans votre ordinateur.

8- Cliquez sur l’onglet CONSULTER LA PAGE pour trouver la source de l’image. Copier l’adresse URL du site où se trouve l’image et CITER CETTE SOURCE dans le corps de votre travail, de votre production multimédia ou de votre réalisation web.

Quoi citer ? 

♦ Nom de l’auteur (si mentionné)

♦ Adresse Internet du site ou lien Internet vers la source  (obligatoire et minimal)

♦ Autres références (si spécifiées dans les conditions d’utilisation) 

compilatio.net
compilatio.net

Des universités, cégeps, collèges et lycées mettent à la disposition des professeurs le détecteur de plagiat Compilatio. Très efficace, il reconnaît le copier-coller ou le partiellement modifié. Il fouille aussi dans les archives (de plus de 200 institutions) pour détecter tout travail déjà vérifié qui présenterait des similarités. Il détecte aussi des subterfuges pour essayer de le déjouer :-) 

 

Que fait ce logiciel?

 ♦ Il recherche le pourcentage de similitudes sur tous les sites Internet, les publications et toutes les formes de documents sur le web (Word, PDF, Excel, PowerPoint, etc.).

♦ Il recherche pourcentage de similitudes avec les travaux numériques de plus de 200 établissements partenaires qui ont été déposés dans Compilatio (Canada, France, Belgique).

♦ Il  recherche le pourcentage de similitudes de tous les travaux numériques déjà déposés depuis 2011 dans nos archives du Cégep de Saint-Félicien.  

 

Code rouge: copier-coller intégral (similitudes à l'identique) ♦ Le copier-coller est immédiatement détecté avec un pourcentage de plagiat. Toutes les sources copiées sont trouvées et le détecteur affiche une fenêtre comparative entre le texte de l'étudiant et le texte de la source trouvée. ♦ Le détecteur calcule en pourcentage le nombre de mots copiés sur l'ensemble du texte. Exemple: 80% de similitudes indique que 80% du texte a été copié. ♦ Les preuves sont toujours évidentes.

 

Code jaune: copier-coller modifié (similitudes supposées) ♦ Le code jaune est plus subtil. Il indique généralement que le copier-coller a été modifié ou non et qu'il y a lieu de revérifier le plagiat. Il y a un certain pourcentage de copier-coller-modifier qui laisse croire à la présence de plagiat. Exemple: 80% de similitudes indique que travail doit être revérifié sous le regard humain dans la section comparative. ♦ Les preuves sont le plus souvent évidentes.

 

Code vert: similitudes non pertinentes ou communes (similitudes accidentelles) ♦ Le code vert indique que les similitudes sont généralement fortuites. ♦ Le plagiat n'est pas volontaire mais dû à une formulation très courante sur le Web ou dans un autre travail.  

 

Exemple d'un résultat d'analyse

 

analyse
analyse

   

 

Des astuces déjouées pour déjouer le détecteur:

L'étudiant insère ses propres mots dans la citation et modifie certains mots: le détecteur envoie le plus souvent (selon le % de similitudes) un code jaune indiquant que le texte original a été modifié (ajout et/ou retrait de mots dans la citation). Légalement, il faut utiliser les crochets [ ] pour indiquer un retrait [...] ou un ajout de mots [ajout de mots] dans une citation.

L'étudiant insère des lettres ou des caractères en blanc à la place des espaces: le détecteur envoie un code vert et indique 0% de plagiat, mais le professeur peut déceler les mots ou caractères en blanc dans le texte original, car les caractères en blanc s'affichent. C'est une preuve de plagiat déguisé. Petit truc: En changeant la totalité de la couleur du texte dans le travail original, le professeur peut détecter lui-même la tricherie.

L'étudiant achète un travail sur un site spécialisé: le détecteur trouve généralement le site fraudeur et les différentes adresses URL, ce qui constitue en soi une preuve de plagiat.


  © Images d'en-tête et dans le corps du texte: captures d'écran sur le site Compilatio.net (septembre 2014) © Module de création des bannières: Université de Bruxelles. Générateur de bannières [En ligne]. Apprendre 2.0 (infolettre de septembre 2014).    

 

Section Étudiants

Tolérance zéro plus zéro

Le plagiat est considéré comme un vol intellectuel, tant au niveau scolaire qu’au niveau civil.Il est interdit de plagier du texte, des schémas, des figures, des données, des images, des photos, des vidéos, des pages web, du code web, des partitions musicales, des mouvements de danse, etc.

Outils Zéro plagiat

Citer ses sources avec Diapason: vidéo ou aide-mémoire
Évaluer ses sources Internet avec Diapason: vidéo ou aide-mémoire

Utiliser Google Image de façon éthique

Dossier plagiat sur l'Actualitic
 

 

Source de l'image d'en tête: Actu@liTIC

 

 

 

Dernière mise à jour le 17 septembre 2014 à 16

PROFS OUTILS ZÉRO PLAGIAT

PÉDAGOGIE ET DROITS D'AUTEUR (POUR LES ENSEIGNANTS)

Avec les nouvelles dispositions sur la Loi sur le droit d'auteur voyez comment on peut allier pédagogie et droits d'auteur.

Autres situations pédagogiques et droits d'auteur :

Informations tirées du site de la Vitrine Technologie Éducation et l'Actualitic

Société québécoise de gestion collective des droits de reproduction (papier)

Copibec/Convention concernant la reproduction d'oeuvres littéraires dans les établissements d'enseignement collégial.

 

PLAGIAT/OUTILS ZÉRO PLAGIAT

Pour une information complète sur le plagiat et des outils pour contrer le plagiat : site Actu@litic.

Pour en savoir plus sur le logiciel Compilatio.

 

 

 

N'hésitez pas à contacter la responsable du Centre de documentation pour tous vos besoins en contenus audiovisuels. rmaltais@cegepstfe.ca

¹ COMMISSION DE L’ÉTHIQUE EN SCIENCE ET EN TECHNOLOGIE DU QUÉBEC. PLAGIAT ÉLECTRONIQUE [EN LIGNE], HTTP://WWW.ETHIQUE.GOUV.QC.CA/FR/COMMISSIONS-JEUNESSE/2005-PLAGIAT-ELECTRONIQUE.HTML (PAGE CONSULTÉE LE 25 OCTOBRE 2016).